Minakata Kumagusu, L’émergence d’une écologie entre Orient et Occident

Le livre : Minakata voit l’idée d’une universalité et jette les bases d’une pensée écologique allant bien au-delà d’une simple « protection de la nature pour la nature » mais d’une véritable « écologie sociale » et « spirituel ». Sa recherche d’une synthèse de la pensée occidentale et orientale fait partie d’une période de forte transformation politique, sociale et industrielle marquant l’ère Meiji. Son domaine d’étude, qui va du comportement des myxomycètes à l’étude du folklore comparé entre nations. Derrière la personnalité excentrique de Minakata se cache un encyclopédiste dont les réflexions sont bien en avance sur son temps.

Au Japon, l’écologie et le sacré ne sont jamais loin. Encore inconnue en Occident, Minakata Kumagusu (1867-1941) est née au cœur des forêts sacrées de Kumano, haut lieu de la spiritualité japonaise. À dix-neuf ans, il a quitté son pays engagé dans l’ère Meiji et a suivi un chemin d’errance solitaire entre l’Est et l’Ouest. Ses activités de botaniste lui ont inspiré une vision originale de l’écologie, une science naissante à laquelle il a conféré des dimensions sacrées, sociales et politiques. Quelques amitiés loyales, formées avec Sun-Yat Sen, fondateur de la Chine moderne, ou Ueshiba Morihei, créateur de l’Aikidô, donnent une résonance particulière à son travail. Étonnamment novatrice, sa pensée reste au cœur des préoccupations de nos contemporains.

Satoshi Ohara est professeur à l’Université d’Osaka. Spécialiste des nanomatériaux hybrides et de leurs applications en électronique et en biologie, il se passionne pour la personnalité et le travail de Kumagusu, comme lui à Wakayama et sensible aux questions environnementales. Jean-Christophe Valmalette est professeur à l’Université de Toulon. Physicien et nanoscientifique, il travaille sur leur interface avec la biologie, en particulier avec des mécanismes bio-inspirés pour capturer la lumière chez les insectes et le plancton. Il s’intéresse également à l’impact des nouvelles technologies sur les notions de frontières et de frontières dans les sociétés contemporaines. Les deux auteurs continuent de se rencontrer très fréquemment en France et au Japon pour un échange improbable mais fructueux, signe de notre temps.

Couverture de livre: Minakata Kumagusu, l'émergence d'une pensée écologique

Auteurs: Satoshi Ohara, Jean-Christophe Valmalette
Série: The Golden Nihon Collection
Traduction en japonais: Myriam Dartois-Ako
Formats: Book, e-book
Langues: French, English
Date de publication: 2016
ISBN: 9789992068212

Obtenez le livre